Excursions alentours

Journée ski à Garmisch

Chers bloguipriotes,

Je vois bien que vous commencez à attraper un coup de soleil, un coup de chaleur (et un coup de coeur, avouez!) suite à ces premiers articles sur le Myanmar. Voilà pourquoi, aujourd’hui, on fait une petite pause pour se rafraîchir un petit peu : on part à la neige ! Wiiiiiii ! Pas besoin d’aller bien loin pour cela. La saison se termine peu à peu, mais il y a toujours un bon nombre d’endroits où en profiter. A proximité de Munich par exemple, il y a Garmisch.

Garmisch ski station landscape

C’était un de mes souhaits. On pourrait même l’appeler un caprice si j’avais été un peu plus jeune. Moi vouloir voir la neige avant qu’elle fonde ! Moi vouloir skier ! J’ai donc lancé l’idée et c’est parti comme une trainée de poudre. 3 amis n’ayant jamais skié avant, nous souhaitions trouver une station de ski beginner-friendly, accessible par transports en commun si possible et donc proche de Munich. Un petit peu d’aide d’un ami professeur de ski pour trouver l’endroit idéal et Garmisch s’est imposé tout naturellement.

Dimanche dernier, nous nous sommes tous levés aux aurores pour aller manger de la neige (en été, y’a des glaces, en hiver, c’est la neige) ! Le jour d’avant, j’ai eu énormément de chance puisque j’ai pu récupérer des skis gratuits, à ma taille. C’est donc mes skis sous le bras, ma combinaison bien enfilée et mon sac à dos préféré rempli de goodies que je suis arrivée à Hauptbahnhof à 6h45. La neige appartient aux munichois qui se lèvent tôt !

La Deutsche Bahn en partenariat avec la station de Garmisch et Zugspitze propose un ticket spécial train + forfait pour un prix imbattable de 44€ par personne pour Garmisch-Classic, un peu plus pour le glacier.
Les billets s’achètent directement aux automates de la gare, le fameux « Garmischer Ski Ticket« . Pour la station de Garmisch Classic, choisir l’option « Hausberg« .

De nombreux trains circulent entre la station de Garmisch et Munich. Pour certains, il est nécessaire d’effectuer un changement à Garmisch-Partenkirchen, mais d’autres font la liaison directe jusqu’à Hausberg (et même jusqu’au Zugspitze).

Garmisch Hausberg train station Garmisch Hausberg train station

Notez tout de même qu’à Hausberg, il n’y a qu’une voie pour le train vers Munich, la voie 1 qui est la voie la plus large. Les trains y circulent donc dans les deux sens. A Hausberg, vous êtes directement en bas des pistes. Sur le parking, vous avez le choix entre plusieurs loueurs de matériel. Nous en avons choisi un au hasard, le service était simple, rapide, et bilingue. Bon, pour les prix, on a certainement vu moins cher ailleurs.

Comptez entre 23 et 30€ pour location de matériel à la journée. Si vous souhaitez prendre des cours de ski, ils proposent des cours de 3h en école de ski (groupe) pour 45€ par personne. Autrement, il y a des professeurs particuliers, dont je ne connais pas tous les tarifs. Les personnes devant nous en ont pris un à 4 personnes, pour 136€ les 2 heures.

Bref, on loue notre matériel puis on part en direction du téléphérique. Aux caisses, échange rapide de notre billet contre un forfait (avec 2€ de Pfand, qu’ils nous rendent quand on rend le forfait) puis on monte en direction des pistes. Il est 9h30, super timing ! M. , L. et moi-même donnons quelques cours de base aux débutants qui se dépatouillent plutôt bien pour une première fois. Garmisch possède notamment deux pistes vraiment chouettes pour les débutants : l’une pour les très grands débutants, histoire d’apprendre le chasse-neige en 3 descentes, et l’autre avec tire-fesse sur laquelle on peut facilement tourner la demi-journée sans vraiment s’ennuyer.

slopes map Garmisch Classic ski station

En Allemagne, il n’y a pas de piste verte, que des pistes bleus, rouges et noires. Du coup, certaines pistes bleues sont vraiment faciles, d’autres un petit peu moins faciles, et certaines pistes rouges sont plutôt des pistes bleues françaises. Quant aux pistes noires, je ne vous en parlerai pas, je suis une fille colorée : je fuis le noir. Trop terne à mon goût.

Garmisch classic ski station landscape Garmisch classic ski station landscape Garmisch classic ski station landscape

Le domaine de Garmisch-Classic n’est pas extrêmement grand, ce qui permet de tester la plupart des pistes et des remontées dans la journée, sans pour autant s’ennuyer. Après 2h de cours aux débutants, mes skis commençaient réellement à me chatouiller et j’avais besoin de savoir ce que j’avais encore dans les jambes après un accident et près de 5 saisons de retraite de ski… M. et moi avons laissé les débutants s’entrainer sur la piste bleue de leur choix et nous sommes partis à la découverte du domaine. Je peux aujourd’hui vous l’assurer : le ski, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas ! Passée l’appréhension de la première descente, j’ai foncé comme une fusée, le vent sifflant dans les oreilles et l’envie de hurler ma joie de retrouver les pistes à tous les autres skieurs. Ah! Cette sensation de liberté !

Bon, M. à côté… c’était un peu le pigeon qui essayait de suivre le colibri. Bon, j’avoue, côté physique, c’est plutôt moi le pigeon et M. le colibri. M., si tu me lis, j’espère que tu ne m’en veux pas de te comparer à non pas un mais deux oiseaux.

Garmisch landscape bird house

Bref, disons que j’allais un peu trop vite.

Pour ma défense, les pistes étaient désertes ! La neige était pourtant toujours bien présente et pas trop mauvaise si on évitait les versants ombragés et le temps était superbe ! A croire qu’à cette époque de l’année, les munichois préfèrent profiter des beaux jours au bord d’un lac que sur les pistes.

A Garmisch Classic, on trouve également un impressionnant observatoire, nacelle suspendue au-dessus du vide. Pas très rassurée, je m’y suis tout de même aventurée un instant pour jouir de la vue. C’est absolument à couper la souffle ! Je crois que c’est à peu près à ce moment là que M. a fait une remarque tout à fait perspicace : à Garmisch, ce n’est pas que le forfait pour les pistes que l’on paye, mais également pour la vue incroyable dont on profite tout au long de la journée.

Garmisch classic ski station observatory landscape Garmisch classic ski station landscape

Car il faut bien l’admettre, Garmisch-Classic n’est pas un très grand domaine et c’est donc plutôt cher en comparaison avec d’autres domaines plus larges.

Mais c’est un domaine familial qui ravira tant les débutants que les skieurs confirmés, à (seulement) deux heures de Munich.

Les personnes ne skiant pas y trouveront également leur compte puisque Garmisch possède également de chouettes promenades pour les randonneurs hivernaux, une piste de luge et même une randonnée en raquettes, avec guide (plutôt chère pour le coup!).

En bref, si le coût de revient de la journée est néanmoins plutôt élevé (location train et forfait), m’empêchant d’y aller tous les week-ends, la station est vraiment sympathique et offre une belle excursion en transports en commun, à la journée, depuis Munich.

Récapitulatif infos pratiques

Il est possible d’acheter un pass forfait + train pour Garmisch-Classic ou Zugspitze, directement aux automates de la Deutsche Bahn. L’offre est valable jusqu’au 1er mai 2015. Lien pour les tarifs ici

Pour des informations sur la station de ski, et en français svp, c’est ici

Ecrire un commentaire