Autriche

Un long week-end à Graz

Située presque à équidistance de Salzburg et Vienne, proche des frontières slovènes et hongroises, Graz est le secret bien gardé de l’Autriche. Patrimoine historique classé à l’UNESCO, Graz nous offre un retour dans le passé et une sublime escapade culturelle pour un long week-end autrichien. 

Profitant du long week-end de mai, nous avons décidé de partir pour un petit city trip en amoureux.

Si j’ai un bien grand nombre d’idées de destinations pour des périodes allant de 4 jours à plusieurs semaines, l’offre s’épuise lorsqu’il s’agit de partir pour 2 ou 3 jours, d’autant plus si P. mais son véto « pas d’avion ». Programmer son départ à la dernière minute n’arrange pas l’affaire. Mes meilleurs alliés deviennent alors ma carte d’Europe, la Deutsche Bahn, les différentes compagnies de bus et la recherche d’images.

Florence ou la fête du roi à Amsterdam ? On prendra Graz s’il vous plait !

À seulement 4h30 de bus et 100€ pour 2 personnes l’aller-retour en bus depuis Munich, des logements encore à prix raisonnable et tout cela seulement 3 jours avant le départ, forcément, je n’ai pas hésité longtemps. Il a ensuite fallu convaincre l’amoureux…

« – Graz ?! Mais qu’est-ce que tu veux aller faire à Graz ?! »

– mais euuh les photos sont très belles ! et puis c’est classé UNESCO…

– Mais c’est minuscule ! Y’a rien à faire à Graz !

– Ah bon, tu y as déjà été ?

– Bah… non.

– Bon. Alors on va à Graz ! »

Ouaip. Je suis hyper persuasive.

panorama-graz

Pourquoi partir à Graz ?

Graz est une charmante ville à la taille optimale. C’est la 2ème ville d’Autriche et elle ne compte pourtant que quelques 300 000 habitants. Assez pour trouver plein de restaurants et de boutiques, mais également suffisamment peu pour ne jamais se sentir oppressé dans la ville.
L’histoire de Graz remonte au 9ème siècle et on trouve donc les traces successives des différentes périodes historiques, avec des témoignages architecturaux du gothique au contemporain.

Graz est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et a été tour à tour Capitale Européenne de la Culture puis Ville du Design. Les musées et événements culturels y sont très nombreux.

Graz est une ville peu fréquentée des touristes et si elle se suffit à elle-même, elle peut également être combinée avec ses voisines Salzburg et Vienne pour un triangle autrichien riche en histoire et en culture.

Et enfin, l’argument économique qui fera pencher la balance : Graz est une ville plutôt bon marché pour les touristes, offrant notamment de prendre gratuitement le tram dans l’hypercentre.

Que visiter à Graz en 3 jours ?

Les lieux d’intérêt à Graz, ce n’est pas ce qu’il manque ! Ma cheville faisant encore un peu des siennes, nous avons pris le parti de visiter la ville lentement et sans trop d’excès.

Le premier jour, après une grasse matinée, nous partons à l’assaut du centre historique. Celui-ci est très grand et je ne sais où donner de la tête. Se perdre dans les rues devient un jeu et je m’arrête régulièrement pour prendre les façades aux couleurs pastel en photo. Nous virons de ci et de là, longeons la Mur, cette rivière scindant la ville.

graz

Nous arrivons par chance au marché fermier de la Lendplatz où nous décidons de faire quelques emplettes pour les petit-déjeuners. Nous avons trouvé un airbnb proche du centre et avons ainsi accès à une cuisine. Je vous conseille les fromages frais et du bon pain aux graines de courge accompagné d’un jus de pommes fraîchement pressé et mis en bouteille. Il n’y a pas plus local. Nous nous trouvons en effet en Styrie où les pommes sont goûteuses et où la graine de courge est (presque) devenue monnaie locale. Pensez d’ailleurs à ramener de l’huile de graine de courge en souvenir. Son goût assez prononcé est parfait pour relever les salades.

graz

Après un petit arrêt sur la place principale, entourés d’histoire et de food trucks, nous décidons de faire une pause déjeuner tardive et c’est le Glockl Bräu que nous choisissons pour cela. Restaurant traditionnel, les lieux sont vastes et charmants avec plusieurs étages et plein de petites salles. La carte est bien fournie et le Glockl Bräu a même sa bière maison (brassée par Puntigam).

C’est bien rassasiés que nous continuons notre découverte de la ville en passant par la splendide cour de la Landhaus, témoignage de la Renaissance italienne à Graz.

Nous montons ensuite en direction du château, faisons un crochet par le « Doppelwendeltreppe » (escalier à double colimaçon), passons dans le tunnel sous la colline du château (Schlossberg) et prenons l’ascenseur jusqu’au sommet de la-dite colline. De là, nous avons une vue sur toute la ville. Schlossberg est finalement devenu un grand parc après la destruction du château. On y trouve quelques lieux où prendre un café ou une bière.

 

Nous choisissons le Biergarten proche du funiculaire pour prendre un chocolat chaud avant de redescendre en direction de notre logement, non sans passer par la place centrale sur laquelle nous assistons à une mini-cérémonie du Maibaum.

 

Le 2ème jour, nous décidons d’explorer les alentours en commençant par le palais baroque d’Eggenberg, à quelques arrêts de tram. Ce superbe palace entouré d’un grand jardin où se pavanent quelques paons est également classé au patrimoine de l’Unesco.

 

Après une longue promenade, nous reprenons le tram pour partir de l’autre côté de la ville et visiter la basilique Mariatrost. C’est là, au sommet de la colline, que nous déjeunerons. L’église baroque est petite et la visite se fait donc rapidement. Malheureusement pour nous, sur le chemin du retour, nous trouvons porte close au jardin botanique. Mais les alentours, une zone résidentielle riche avec de belles anciennes demeures, nous font oublier cela.

Après une pause café au centre de Graz, nous traversons la Mur et faisons un petit tour sur l’île artificielle de la Mur (Murinsel), une construction futuriste accueillant un amphithéâtre, un café et une petite aire de jeux.

Nous errons dans les rues, regardons la vie passer sur une place avant que ne commence le festival de son et lumière Klanglicht aux 4 coins de la ville.

Ce festival a lieu chaque année sur 2 jours et les visiteurs peuvent ainsi apprécier gratuitement de superbes installations de sons et lumières, des plus traditionnelles aux plus contemporaines. Tout s’éteint vers 23h30.

Pour notre dernier jour, nous décidons de visiter le musée de la ville de Graz qui défie les clichés conventionnels. Ici on peut bouger les pièces d’exposition, les regarder à travers un miroir et choisir soi-même le sens de la visite. Cela donne un super dynamisme à ces expositions historiques trop souvent qualifiées de « barbantes ».
Après un excellent déjeuner à quelques pas de là, nous prenons le bus en direction de Kalvarienberg, une autre colline légèrement en retrait de la ville. La vue est sympa et c’est agréable de s’éloigner du centre et des manifestations du 1er mai, mais la visite est facilement bouclé en une ou 2h. Nous profitons alors de nos dernières heures à Graz pour prendre une dernière bière au soleil dans le Volksgarten.

kalvarienberg-graz

 

Avec un peu plus de temps ou un parcours différent nous aurions également aimé :

  • admirer la ville depuis les toits du centre commercial Kastner & Öhler (fermé le dimanche et jours fériés)
  • prendre le funiculaire de Schlossberg
  • peut-être visiter une dernière église plus éloignée : Maria Strassengel Wahlfartskirche
  • visiter le parc botanique Lebenspark 2000 à Raaba
  • faire une petite visite du musée Joanneum

Je tente pour la première fois de vous rassembler mes bonnes adresses sur une carte « myLike ». Vous y découvrirez nos meilleurs repas et plein de petits conseils avec photos.


 

La ville se découvre très facilement à pied mais il sera néanmoins nécessaire de prendre les transports en commun pour vous rendre aux sites plus éloignés.

Pour ce faire il existe plusieurs tickets. Bon à savoir : le tram est gratuit dans le centre historique de Graz. Tous les arrêts inclus arborent alors cet autocollant.

Les tickets 24h coûtent 5€ par personne pour la zone 1 (Graz) quant aux tickets 3 jours, ils sont à 12€ par personne. Les familles, groupes, seniors et personnes handicapées ont des tickets à tarif réduit.

Le site de la ville de Graz regorge d’informations pour vous aider à préparer votre séjour.

Pour se rendre au Palace Eggenberg, vous pouvez emprunter le tram 1 (–> Schloss Eggenberg) ou le tram 7 (–> Franz-Steiner-Strasse). Dans les 2 cas il faut marcher environ 5 minutes.

Pour se rendre à Kalvarienberg, prenez le bus n°67 jusque Schipplingerstrasse pour ne pas avoir trop de temps de marche.

graz

Commentaires (1)

  • Wow après ces photos je ne vois pas de raison de ne pas aller à Graz !

    Répondre

Ecrire un commentaire