Belgique

Liège – de jour comme de nuit

Lorsque je pense à Liège, je pense à ma famille bien entendu, mais aussi au liégeois. Pas l’habitant… le chocolat ! Je n’aurais ni bu ni mangé du chocolat à Liège… c’était plutôt sportif. Voici pleins d’idées pour votre prochain séjour à Liège !

Liège-belgique

  1. Les impasses aux alentours de la rue Hors-Châteaux

C’est avec ma marraine que je suis partie en premier lieu à la découverte de Liège. Ou plutôt, à l’assaut de ses coteaux si fameux. Poussées par une curiosité sans précédent nous nous aventurons dans de petites ruelles désertes et étroites. Mais ce n’est pas un grand méchant loup qui nous attend, tapis dans l’ombre, sinon de magnifiques maisons centenaires bien décorées, à l’abri des regards de ces gens trop pressés. Si derrière certaines portes se cachent de charmantes petites boutiques ou des restaurants de haut standing, la majorité est des habitations.

DSC_0056

DSC_0068

DSC_0136

DSC_0139

C’est très étonnant de voir ces  hauts bâtiments étroits à l’architecture parfois si différente s’entrelacer et se marier pour former une harmonie… parfaite. Les contraires s’attirent dit-on. Je fais crépiter l’appareil photo, ces rues sont tellement photogéniques.

Lorsque je vous dis que nous nous sommes aventurées dans ces ruelles, je n’exagère pas puisqu’il faut en effet passer sous la maison donnant sur la rue principale, formant une petite arche. Et il n’y a rien de rassurant à se trouver juste dessous. Les poutres porteuses courbent l’échine d’avoir supporté tant de propriétaires. « Passe, passe, passera… la dernière restera ». Mais on ne vit pas sans risque.

DSC_0125

DSC_0126

DSC_0127

DSC_0134

DSC_0141

DSC_0144

DSC_0145

DSC_0172

DSC_0169-2

DSC_0178 (2)

DSC_0181

DSC_0165-2

DSC_0164

DSC_0163

DSC_0160

DSC_0158

DSC_0156

DSC_0092

DSC_0089

DSC_0088

DSC_0093-2

DSC_0095

DSC_0195

DSC_0196-2

2. Les coteaux

Après avoir fait un petit tour de ruelles, nous nous dirigeons vers la partie la plus connue des coteaux et certainement la plus fatigante, en faisant un petit tour par la rue Hors-Châteaux, vieille rue abritant de très belles demeures.  Il n’y a pas de coteaux… sans cote ! Les marches se suivent et semblent ne jamais s’arrêter. Et dire que certains vivent ici. On s’imagine alors rentrant des courses, chargées comme un bourriquet. Weight watchers ne doit pas faire beaucoup de profit par ici. Mais la vue est très belle depuis les petites terrasses. On croise également quelques monuments sympathiques dont un ancien couvent avant de gentiment redescendre acheter quelques pâtisseries marocaines pour se féliciter.

DSC_0216

DSC_0202

DSC_0205

DSC_0218

DSC_0225

DSC_0229

3. La fête des coteaux et la foire de liège

J’ai également eu la chance de voir les coteaux illuminés de 1000 bougies. En effet, début octobre, c’est la fête des coteaux avec des spectacles, de quoi boire et manger et surtout, de la musique à tous les coins de rue. Il y a foule ! Tout Liège semble s’y être retrouvé et pour l’occasion, certains bâtiments sont également illuminés. Un bien beau spectacle à ne surtout pas manquer si vous avez la chance d’être à Liège ce jour-là. Et ce n’est pas l’unique attraction de ce début octobre : la foire de Liège vient tout juste d’ouvrir et on s’y rue pour déguster des Lacquemants (des gaufrettes plates que l’on inonde de sirop) et faire un tour de manège.

DSC_0123

DSC_0130

DSC_0128

DSC_0117 (2)

DSC_0097

DSC_0093

DSC_0079

DSC_0194

DSC_0196

4. Les églises

Votre visite de Liège est loin d’être terminée. On compte encore nombre de musées intéressants, et d’églises bien sûr. Liège est bien connue pour ces dernières. Il y en a tellement, que, le bon catholique se rendant à la messe étant en voie de disparition, on se doit de leur trouver une nouvelle utilité. La plupart sont donc désacralisées.

La cathédrale s’est refaite une beauté il y a peu et lors de ce procédé, elle s’est mise à la dernière mode de vitraux. Ici, le moderne s’allie avec l’ancien pour, une nouvelle fois, un mariage parfait.

L’église de la place St Jacques est en cours de rénovation et mérite également le détour. On y célébrait malheureusement pour moi des baptêmes lors de mon passage et je n’ai donc pas pu l’admirer autant que je ne l’aurais voulu.

DSC_0165

DSC_0169

DSC_0168

5. les musées

Je vous disais que Liège recèle de musées intéressants à visiter. Lors de mon séjour, j’en ai visité deux :

  • Le musée d’Ansembourg. Située dans la rue Feronstrée, parallèle à la fameuse rue Hors-châteaux, cette charmante demeure date du 18ème siècle. Hôtel particulier, puis foyer de la famille d’Ansembourg qui donnera le nom au musée, cette maison est sublime ! On y admire entre autres une cuisine entièrement carrelée de Delft, une jolie petite cour intérieure, des peintures, des meubles anciens et des plafonds stuckés d’une extrême finesse. Néanmoins, ce n’est pas une exagération que de dire que le muée mériterait bien une rénovation. Lors de notre visite, une pièce était de ce fait fermée, la lumière dans la cuisine ne fonctionnait plus et le si beau plafond en stuck avait perdu quelques petites pièces. Mais le budget… le budget !
  • La collégiale de Saint-Barthélémy. En soit, c’est une église et non un musée. Mais étant donné que l’entrée est payante (et pas donnée) depuis sa réouverture, on parlera de musée. Soyons honnête, la collégiale est extrêmement bien rénovée ! Elle possède une très belle collection de peintures tout en gardant un style très épuré. Elle fête cette année ses 1000 ans et la raison pour laquelle elle continue d’attirer les visiteurs, c’est bien entendu les fonts baptismaux romans, datant du 12ème siècle. On parle d’une des 7 merveilles… de la Belgique !

DSC_0190

Saint Barthélémy

DSC_0208 (2)

DSC_0238

DSC_0245

Musée d’Ansembourg

DSC_0276

DSC_0239

Si j’avais disposé d’un peu plus de temps, j’aurais également visité le Grand Curtius (of course !), le musée de la vie wallonne et peut-être même le BAL (musée des Beaux-Arts de Liège).

6. Gare et palais

Lors de mes précédentes visites, j’ai bien entendu pu admirer le Palais des princes évêques, à ne pas louper, ainsi que la gare des Guillemins que je trouve très esthétique. Les deux sont immanquables !

Commentaires (2)

  • Merci de porter un regard neuf sur ce qui nous entoure et fait partie de notre patrimoine.
    Merci de nous le faire découvrir d une autre façon.
    Merci de le partager.

    Répondre
  • Je ne m’étais pas encore pencher sur cet article, il est vraiment super, je découvre cette ville dans laquelle je ne suis jamais, et tes photos juste parfaites! j’ai adoré le petit panneau  » Chat gentil  » c’est trop chouuu je veux le même. Bon et l’arrosoir est tout aussi drôle hihi J’adore ce genre de petits détails 🙂 Coup de coeur pour les « coteaux illuminés de 1000 bougies » top!!!

    Répondre

Ecrire un commentaire