Sorties à Munich

Toutankhamon, l’exposition mondiale

Par un heureux hasard et un beau travail d’équipe, P. et moi avons gagné deux places pour l’exposition de Toutankhamon. Celle-ci vient de s’installer pour quelques mois à Munich, et il y avait, à l’occasion de son ouverture, de belles visites guidées organisées avec le curateur et l’artiste responsable de l’ensemble des pièces exposées. J’espère que vos valises sont prêtes, nous partons en Egypte.

masque-toutankhamon-exposition-munich

Le vendredi 3 avril dernier s’ouvraient enfin les portes de la tant attendue grande exposition sur Toutankhamon, sa tombe et ses trésors, à la petite Olympiahalle de Munich. C’est excitée comme une puce et patiente comme un chiot devant un os que je m’y suis rendue dès le lendemain, accompagnée de P., par ce bel après-midi pluvieux. Nous avions gagné un concours et n’avions donc pas besoin de passer par la caisse. Celle-ci est située en aval de l’exposition, à l’extérieur, et une file attendait patiemment de recevoir leurs billets ; nous étions donc bien contents de nous rendre directement à l’entrée.

Malheureusement, l’organisation n’était pas tout à fait au rendez-vous et la fameuse « liste des invités » sur laquelle nous devions figurer n’existait pas. Email officiel en main, nous avons pu entrer sans problème et nous épargner les 27€ de droit d’entrée + visite guidée. Nous avons en revanche bien entendu payé pour déposer nos manteaux trempés au vestiaire.

Nous dévalons les marches en direction de l’exposition et sommes accueillis par un professeur vieillissant à l’air bien sympathique. Casque vissé sur les oreilles, calepin en main et appareil photo en bandoulière, je suis prête pour 90 minutes de visite guidée en allemand !

Parlons un peu du contexte historique… et plongeons-nous 3000 ans en arrière, au temps des pyramides et des pharaons. Toutankhamon règne de -1332 à -1323, année en laquelle il mourra, ayant à peine atteint l’âge adulte. Fils d’Akhénaton, il accède au trône pendant une phase de turbulences. Son père avait en effet complètement réformé la religion, laissant ainsi le pays dans un chaos le plus total. Toutankhamon n’est pas connu pour ses grandes découvertes ou avancées spectaculaires, mais il réussit à instaurer une nouvelle stabilité dans son royaume.

tombe-toutankhamon-cercueil-exposition-munich

L’exposition sur la tombe de Toutankhamon et ses trésors n’a pas la prétention d’être une exposition historique sur l’histoire du pharaon et ses accomplissements. Cette exposition nous plonge réellement, et excusez cette image macabre, au cœur de la tombe du pharaon.

exposition-toutankhamon-munich

C’est guidés par le curateur et Howard Carter que nous découvrirons ensemble l’une des plus riches découverte archéologique du 20ème siècle. Howard Carter, britannique obnubilé par Toutankhamon est celui qui finit par découvrir cette tombe si bien enfouie, en l’an 1922. Grâce à ses nombreuses notes, illustrations et aux services d’un photographe, cette exposition a pu voir le jour, offrant une reconstruction exacte de l’inventaire de la fameuse tombe.

statuettes-égyptiennes-exposition-toutankhamon

C’est ici le seul endroit où les statuettes ont encore leurs pieds. Au Caire, ils ont tous été cassés.

Toutes les pièces que vous aurez peut-être la chance d’observer si vous visitez cette exposition sont des reproductions exactes. Les originaux se trouvent au musée du Caire dans un état qui ne leur permet pas d’être transportés sans risquer leur destruction malencontreuse. L’expo est donc l’unique possibilité pour bon nombre d’entre nous d’être au plus près des oeuvres.

Anubis-exposition-toutankhamon
Anubis, Dieu de l’embaumement

Lors de la visite, nous avons eu l’extrême chance d’être accompagnés par l’artiste égyptien responsable de construire les répliques exactes, certaines en plusieurs exemplaires, des trésors de la tombe. Cela leur aura pris plus de 25 ans, à lui et son équipe composée d’une cinquantaine de personne, pour réaliser la totalité des copies, exactes au détail près. Il nous raconta alors qu’il se rendait environ deux fois par jour dans la tombe de Toutankhamon, non pour voir les objets dont il possédait un nombre impressionnant de photos, mais pour s’imprégner de l’atmosphère et des ondes présentes sur les lieux.

exposition-toutankhamon-munich

L’exposition est impressionnante par la taille des oeuvres exposées tant que par les objets en eux-mêmes, très bien mis en valeur. Les instaurateurs n’ont pas lésiné sur les moyens et c’est tout un spectacle qui s’offre à nous avec vidéos, jeux de lumière, diverses salles… on s’y croirait presque, là, aux côtés de Carter.

expo-toutankhamon-munich

Toutankhamon, c’est l’histoire d’une exposition qui fonctionne bien. Elle tourne depuis déjà 8 ans et les visiteurs affluent toujours comme au premier jour. On reste néanmoins dans une exposition très commerciale, bien différente de celles que l’on pourra trouver dans un musée d’art ou d’histoire.

exposition-toutankhamon-munich exposition-toutankhamon-munich exposition-toutankhamon-munich exposition-toutankhamon-munich exposition-toutankhamon-munich

La boutique est immense et contient uniquement des livres et objets de l’exposition. Impossible, donc, d’y trouver le livre d’un autre éditeur sur un sujet similaire. Les community managers et responsables de la communication ont bien fait leur travail en amont : il est impossible de passer à côté de cette exposition, des affiches se trouvant à chaque coin de rue, articles présents dans tous les journaux, et bien entendu, l’exposition est également extrêmement présente sur les réseaux sociaux.

Tant mieux ! Je n’aurais pas voulu passer à côté de cette petite merveille que je vous conseille chaudement.

Informations pratiques

Tutankhamon, petite Olympiahalle, Spiridon-Louis-Ring 21, 80809 Munich – site internet –> U3 jusque Olympiazentrum puis 10 minutes de marche (bien fléché).

Ouvert tous les jours de 10h à 18h avec une nocturne le vendredi soir jusque 21h.

Les billets d’entrée coûtent entre 14 et 19€ suivant le jour et les réductions applicables. L’audioguide (en allemand, français, anglais, italien et espagnol) est inclus dans le prix. N’oubliez pas de le demander, vous regarderez autrement un film muet…

Pour une visite guidée, il faut compter 5€ de plus environ. A noter que les visites ne sont plus guidées par le curateur et l’artiste mais par des guides professionnels.

Les enfants sont également gâtés puisqu’ils ont droit à un audioguide spécialement conçu pour eux, avec des informations à leur portée.

Le vestiaire coûte 1,80€

Je vous conseille également cet article sympathique si vous habitez Munich et comprenez l’allemand. Le TZ vous propose une promenade le long de l’Isar sur les traces des Pharaons.

Ecrire un commentaire