kayak-kratie-dauphins
Cambodge

Cambodge – mais où est le nez des dauphins de Kratie ?

Kratie est une petite ville située en bordure du Mékong, au Nord du Cambodge. Les touristes s’y rendent pour tenter d’apercevoir les merveilles que sont les derniers dauphins de l’Irrawaddy. Moi aussi, je suis une touriste ! Partons voir les dauphins en kayak…

kayak-mekong-kratie

Les dauphins de l’Irraw…what?  de l’Irrawaddy, un fleuve indien. Je vois vos têtes confuses ! Comment ai-je pu voir des dauphins de l’Irrawaddy en voyageant au Cambodge ? Le nom a été attribué ainsi à cette espèce de cétacés mais on les retrouve dans d’autres fleuves et estuaires tels qu’au Myanmar, en Indonésie, au Cambodge et Laos pour n’en citer que quelques-uns.

Au Cambodge et au Laos, ils barbotent dans le Mékong. Cette espèce de dauphins est protégée et en voie rapide de disparition. On ne compte aujourd’hui plus que 80 dauphins dans le Mékong, la grande majorité au Cambodge. Il n’en resterait en effet que 5 du côté laotien. Vous comprenez maintenant pourquoi j’ai préféré faire mon excursion du côté cambodgien.

Un dauphin d’eau douce, c’est en soit assez extraordinaire pour me convaincre de le rencontrer. Mais ce n’est pas la seule caractéristique le différenciant de ses joyeux cousins joueurs. Les dauphins du Mékong n’ont pas de nez. Du moins pas le nez que l’on attribue aux « dauphins ». Ils ressemblent plus à de mini bélugas. Leur nageoire dorsale est plus petite et ces dauphins ne s’amusent pas à sauter pour le plaisir des spectateurs. A vrai dire, les humains les effraient… Certains racontent que les dauphins du Mékong étaient plus joueurs avant le régime de Pol Pot. En effet, les khmers rouges ont augmenté les quotas de pêche, autorisant notamment la pêche aux explosifs et autres poussant ainsi les animaux à, logiquement, craindre les hommes. Je ne sais si c’est réel ou simplement un récit destiné à mettre la disparition des cétacés sur le dos d’un coupable idéal.

mekong-kratie

A quelques kilomètres au Nord de Kratie, on retrouve une grande concentration de dauphins de l’Irrawaddy. C’est à cet endroit qu’aura lieu votre tour. S’il est possible de partir en bateau, ceux-ci sont bruyants et ne respectent donc pas vraiment l’environnement paisible des cétacés. J’ai décidé d’allier plaisir, sport et respect de l’environnement en choisissant un tour d’une demi-journée en kayak. Nous partons à un petit groupe de 7 personnes + 2 guides à l’arrière du pick-up en compagnie des kayaks.

30 minutes plus tard, tous à l’eau. Je suis en duo avec mon compagnon de voyage tchèque que j’ai rencontré au Mondulkiri. Nous prenons rapidement le coup de main et pagayons gaiement. On se laisse tout de même pas mal porter par le courant, j’en profite donc pour prendre quelques photos avant qu’une averse bienvenue nous tombe dessus. Il fait très chaud à Kratie en comparaison avec les douces températures du Mondulkiri. Tous en maillots, on accueille la pluie comme une bénédiction.

mekong-kratie

La pluie s’arrête aussi vite qu’elle est arrivée. Une heure plus tard, nous voilà à la « piscine », l’endroit où nous aurons le plus de chance de rencontrer des dauphins. Nous posons pied à terre sur un petit îlot et en effet, quelques secondes plus tard, premier dauphin.

dauphin-irrawaddy-kratie

Je suis surexcitée comme une routarde devant une douche chaude (si je vous assure !) ! Pourtant, il faut bien dire ce qu’il est, on les devine plutôt qu’on ne les admire. Les dauphins d’Irrawaddy ne sortent que pour respirer et roule leur corps. En résumé, ce que je vois, c’est une tête sortir rapidement de l’eau suivie d’une petite nageoire dorsale. Mais je suis facilement satisfaite et je savais déjà que les dauphins d’Irrawaddy qui sautent au Cambodge, ce n’est que dans les magazines. Nous repartons en kayak mais gardons notre distance, les dauphins s’effrayant très facilement.

mekong-kratie-dauphins

Il est impossible de savoir où ils sortiront la tête pour respirer et c’est clairement un jeu de chat et souris. Autant vous dire que j’ai vraiment eu du mal à les prendre en photo. N’hésitez pas à bien zoomer sur la photo pour les apercevoir…

dauphin-kratie

Nous avons eu la chance de voir un grand nombre de dauphins. Notre tour en kayak s’est terminé juste un peu avant le coucher du soleil, à l’heure ou les pêcheurs vont relever leurs filets. Il est clair que ces cétacés sont très malins ! A cette heure-là, depuis le quai, nous avons vu au moins 3 dauphins plus ou moins proches du point de débarquement (Kampi). Si vous avez un tout petit budget, c’est le moment parfait pour peut-être apercevoir des dauphins sans avoir à payer de tour.

dauphin-kratie

je vous assure qu’il y a un dauphin caché dans cette photo du coucher de soleil… regardez à gauche!

J’ai réellement apprécié ce moment privilégié. Le kayak est, d’après moi, clairement le meilleur moyen d’apprécier la compagnie des dauphins d’Irrawaddy.

infos pratiques

Ce site comprend des informations précieuses pour toute personne souhaitant en apprendre plus sur les dauphins de l’Irrawaddy.

Si vous souhaitez également admirer les dauphins du Mékong, plusieurs options s’offrent à vous :

  • En bateau public depuis Kampi – entre 7 et 9$ les 2 heures.
  • En bateau privé depuis Kampi – prix dépendant de vos talents de négociateurs.
  • Depuis le quai en fin de journée – gratuit mais la rumeur court que l’on ferait parfois payer le même prix qu’un tour en bateau…
  • En kayak depuis Kratie – entre 24 et 52$ par personne suivant le nombre de participants.

Se rendre à Kampi

Pour se rendre à Kampi d’où partent les bateaux, vous pouvez louer un vélo à Kratie (entre 1 et 3$ la journée), prendre un touktouk (environ 5$) ou une voiture privée (environ 12-15$).

Tour en kayak :

Attention ! faire un tour en kayak n’est pas possible de fin juin à fin octobre.

Sorya kayaking est la seule agence proposant ce genre d’activités aux alentours de Kratie. Elle est tenue par un australien très professionnel employant de supers guides kayak parlant bien anglais (voire même un peu français). Le propriétaire est très réactif aux emails et offre de bonnes explications avant coup.

Une bouteille d’eau, deux snacks, un gilet de sauvetage et un sac étanche par personne sont fournis.

les bateaux touristiques

il n’y a pas que des dauphins sur le Mékong

kayak-kratie

 

Ecrire un commentaire