Cambodge

Cambodge – Cours de cuisine : Phnom Penh vs Siem Reap

Prendre un cours de cuisine en voyage est un bon moyen de découvrir la culture locale et de ramener un souvenir non-matériel du pays visité. Aujourd’hui, il est facile de trouver un cours de cuisine dans les grandes villes du monde entier. Voici mon avis sur deux cours suivis au Cambodge ; l’un à Siem Reap, l’autre à Phnom Penh. Les deux cours ont leurs avantages et leurs inconvénients ;  à vous de faire votre choix !

dessin-cuisine-cambodge

A Siem Reap avec le tigre de papier

Mon cours de cuisine à Siem Reap, c’est avec le tigre de papier que je l’ai suivi. C’était en effet très bon marché et ils offrent de choisir directement dans leur menu complet l’entrée et le plat que l’on souhaite préparer. Et leur carte est vraiment bien fournie !

Nous étions 5 élèves ce qui est un bon petit groupe et permet d’avoir suffisamment l’attention du chef tout en apprenant à se débrouiller. Leurs locaux sont spacieux, propres et lumineux. Ils ne sont pas situés dans le restaurant-même mais au premier étage d’un bâtiment à l’arrière, ce qui rend la descente avec les plats en main pour aller manger assez… dangereuse.

Le cours de cuisine commence par une visite expédiée du marché. On en apprend un tout petit peu sur tel ou tel aliment mais il ne faut pas s’attendre à une belle visite guidée. 10-15 minutes plus tard, nous étions déjà sur le chemin du retour. Tous les aliments ont déjà été achetés donc vous ne faites pas les emplettes avec le chef.

La chef est une personne très dynamique et qui parle bien anglais mélangé avec quelques petits mots de français. Elle vous donnera des astuces sur la découpe, la cuisson, les aliments que l’on ne trouve pas en Europe etc. Nous ne préparons pas tous les aliments. La viande et certains légumes sont précoupés par des assistantes et au moment de la cuisson, c’est un peu la débandade, à la file indienne et vite vite vite si bien que l’on n’a pas vraiment le temps de mémoriser la méthode utilisée. Je suis contente que nous ne soyons que 5 ! La chef a reçu la veille un groupe de 16 personnes. C’est un peu du quitte ou double et je me demande réellement comment elle a pu gérer 16 étudiants avec 2 gazinières.

Toutes les recettes sont envoyées par voie électronique, le sac à dos peut donc rester léger.

en résumé

Avantages:

  • petit prix
  • position centrale
  • locaux sympas
  • large choix de plats
  • recettes électroniques
  • quelques plats végétariens

Inconvénients :

  • visite du marché expédiée (inutile…)
  • parfois des groupes trop nombreux
  • vite vite vite

Infos pratiques :

vous pouvez les appeler une fois sur place pour réserver
leur site internet
prix : 15$ par personne pour un plat + une entrée au choix et un dessert commun
nous n’avons pas, comme décrit sur le site internet, passé 1h au marché ni acheté nos légumes et épices.
Durée : 3h (plutôt 2h30 déjeuner inclus pour nous)

à phnom Penh avec la table khmère

Après hésitation et avoir lu de nombreux avis, mon cours de cuisine à Phnom Penh, c’est avec la table khmère que j’ai décidé de le suivre.

Situé dans une petite rue calme et sympathique, le restaurant propose des cours dans une superbe cuisine ! Long plan de travail en inox, décoration sobre et moderne, les ustensiles sont de plus déjà alignés à mon arrivée.

Nous ne sommes que 2 à suivre le cours ce jour-là, c’est vraiment top! Les cours sont limités à 13 participants afin que chacun puisse avoir son propre poste de travail. Chaque élève est ainsi assuré d’apprendre à cuisiner dans les meilleures conditions.

J’ai choisi le cours du matin qui inclut également la visite d’un marché local. Je ne tenais pas forcément à la visite suite à mon expérience décevante à Siem Reap, mais l’horaire m’arrangeait.

Notre chef et professeur est très sympathique, excelle en anglais et se fait un plaisir de nous faire découvrir sa culture par la  nourriture. Nous partons en touk-touk direction le marché BKK. Première bonne surprise puisque je n’avais pas encore visité ce marché à Phnom Penh. Il s’avère plus plus coloré, bruyant et puant que ses confrères. Nous avons donc la chance d’y croiser plus de vivres divers tels que serpents, grenouilles variées et poissons par centaines mais aussi des dizaines et des dizaines de sortes de riz, des pâtisseries et même quelques vendeurs d’huile de coco qu’ils pressent en direct. Notre professeur nous guide parmi les allées et prend le temps de tout nous expliquer et également de nous faire goûter certains mets. Le marché devient vivant !

La visite terminée, nous retrouvons notre chauffeur de touk-touk et le cours de cuisine peut commencer.

Le menu est déjà fixé et reste inchangé. Un menu typiquement khmère. Je regrette néanmoins qu’il ne soit pas affiché sur leur site internet. En lisant les avis, j’avais déjà remarqué que tous les élèves avaient cuisiné la même chose. Etant des plats classiques que je n’avais pas choisis lors de mon premier cours, ça ne m’a pas énormément dérangé. Je trouve cela néanmoins dommage de ne pas avoir de choix. Lorsque je leur en ai parlé, ils m’ont alors dit qu’un 2ème menu était possible (beef lok lak je crois) en leur demandant lors de la réservation. J’aurais aimé que ces informations soient communiquées.

Notre professeur est installé en bout de table ce qui nous permet de cuisiner en simultané. De la découpe au dressage, on s’occupe de tout !
Ici encore, je recevrai les recettes par email.

en résumé

Avantages :

  • prix raisonnable
  • visite du marché intéressante
  • locaux superbes
  • nombre limite de participants
  • recettes électroniques

Inconvénients :

  • menu fixe
  • menu non présenté sur le site internet

Infos pratiques :

site internet
menu fixe :  salade de papaye verte, Amok au choix (poisson, tofu ou poulet) ainsi qu’un dessert à la banane et crème de coco.
réservation en direct ou par email
ils auraient également un 2ème menu dont il faut faire la demande lors de la réservation.
Prix : 19$ l’après-midi (sans visite du marché), 20$ le matin (avec visite du marché BKK)
Durée : environ 3h30

et vous, avez-vous déjà pris un cours de cuisine, au cambodge ou ailleurs ? Des mauvaises expériences ?

Ecrire un commentaire