Myanmar

Bagan, temples et pagodes

2 jours et demi à Bagan…

Dès notre arrivée à l’aéroport de Bagan (Nyaung U), nous nous acquittons du droit d’entrée de 20$, impossible d’y échapper en arrivant par avion. Celui-ci vient juste d’augmenter de 5$ mais il n’est pas facile d’en faire l’impasse, les contrôles étant effectués aléatoirement et dans des endroits changeants, pas forcément les plus touristiques. J’ai néanmoins rencontré des voyageurs ayant réussi à passer à travers les mailles du filet, sans contrôle. Pourquoi souhaiter faire l’impasse sur l’achat d’un ticket d’entrée ? La raison est plus éthique que financière : tout se retrouve dans les poches gouvernementales.


Nous prenons un taxi pour New Bagan où se trouve notre hôtel (7000kyats pour le taxi, prix fixes par taxi) et y arrivons environ 15 à 20 minutes plus tard.
Notre auberge de jeunesse, At Bagan, est toute neuve et donc super propre. Elle est bien située près d’un petit restaurant où l’on déguste 6 currys et du riz pour 2000kyats. On a réservé 2 lits dans un dortoir de 8 filles, pour 11€ chacune la nuit. Ce devait être une offre spéciale lancement car les prix semblent avoir augmenté depuis notre réservation (20$ par personne en dortoir 6, pas donné pour ce type de logement).

Bagan Temple

Pour toute la durée de notre séjour, nous louons un e-bike en négociant fortement le prix à 7500 la journée. Je conduis cet espèce de croisement entre vélo et scooter électrique. Nous sommes bras, jambes et tête nus, mais nous roulons littéralement à 30 à l’heure ; je suis souvent obligée de pédaler en montée pour aider l’engin. Il faut dire qu’à deux sur la bécane, on pèse notre poids.
Nous partons à la découverte des temples. Bagan en possède plusieurs milliers. Autant dire de suite que nous n’allons pas tous les visiter ! Nous décidons de visiter la partie de Old Bagan le premier jour et finissons par un coucher de soleil sur l’Irrawaddy depuis la pagode de Bupaya. Le soleil se couche juste derrière le mont Taungyi, c’est très beau.

Bagan sunset Mount Poppa Bupaya Bagan sunset monks bupaya

Vous vous demandez certainement quelle est la différence entre un temple et une pagode. Pour faire au plus simple, et au plus pratique, le premier nous permet de monter à l’étage alors que l’autre, lieu de culte bien plus important, nous l’interdit.

Bagan pagoda Bagan artist pagoda

Le premier soir, nous avons testé un restaurant noté dans notre guide du routard, le Pwint Marlar. Le restaurant en question est un petit peu caché et situé à côté d’un internat (école primaire). Nous dégustons plus de 15 spécialités birmanes au son du choeur des enfants récitant sans cesse leur leçon. Les pauvres gosses auront récité leurs cours (pour les mémoriser soit-disant) sans aucune pause tout le long de notre dîner, de 20h à 22h. Ils récitaient toujours après notre départ…
Est-il encore utile de vous dire que notre dîner fut succulent ? Nous l’avons accompagné d’une bière locale, la « Myanmar » (on applaudit l’imagination) qui était elle aussi très bonne. Le seul point négatif que je pourrais trouver à ce restaurant fut finalement la proximité du personnel. Ils sont restés à côté de nous tout au long du dîner, nous resservant du riz ou d’autres mets. C’était un peu étouffant. Nous avons finalement fait connaissance avec « Pou Pou » et « Lé Lé » (dans tous les cas, telle est la prononciation) qui ont été super adorables et nous ont écrit le nom en birman de tous les plats que nous avons dégustés, à notre demande. A nous ensuite d’en écrire la traduction, ou plutôt la description, ce qui fut assez cocasse entre la prononciation et les mots inconnus.

bird Bagan Myanmar

Au programme du second jour, les temples et pagodes entre New Bagan et Nyaung U. Je prends encore le volant de l’ebike et nous voilà parties, chantonnant gaiement et encourageant la poulette. Nous visitons beaucoup de temples et de pagodes, certains que l’on peut escalader, d’autres non, certains que l’on aime beaucoup, d’autres un peu moins. Je tombe amoureuse des paysages, nous nous perdons un peu pour trouver un monastère en bois (Nat Taung) hors des sentiers battus (pour le coup, on confirme!). On s’arrête manger dans une gargote où l’on fera la connaissance d’une petite fille bien curieuse.

Nat Taung monastery BaganAu monastère Nat Taung, le bois est vernis à l’huile de vidange…

Nous visitons la fameuse pagode Shwe Zi Gone, que l’on assure être la plus belle du pays. Nous confirmons, c’est vraiment magnifique et très paisible.

Shwe Zi Gone pagoda jewel Bagan bagan Shwe Zi Gone Pagoda bagan little girl drum Shwe Zi Gone bagan Shwe Zi Gone pagoda

On dirait qu’aucun des bâtiments que l’on croise sur notre route n’a l’eau courante, sinon les hôtels et restaurants aisés. Alors que je cherche à remplir ma bouteille (nous avons des pastilles purificatrices), les personnes finissent par comprendre que je ne cherche pas de l’eau purifiée et m’emmènent remplir ma bouteille derrière chez eux, dans leur puits en béton, impressionnant !

bagan bagan

N. fera ce jour-là son baptême de scooter. Pour le coucher du soleil, nous choisissons un petit temple à proximité du temple le plus prisé, Ananda. Peu de touristes et une très belle vue également, sans avoir besoin de se battre avec son voisin pour prendre des photos du paysage.

bagan bagan bagan

Le lendemain fut une journée très spéciale puisque j’ai enfin pu rencontrer M., et faire la connaissance de sa soeur, N. Voilà près de 6 ans que nous discutons, depuis les temps de nos premières expériences de jeune fille au pair et c’est ce pays qui nous réunit finalement. Mamma, que le monde est petit !
Ensemble, nous visitons la dernière partie qu’il nous restait à voir, le secteur entre Nyaung U et New Bagan. Toutes les journées à Bagan se ressemblent : e-bike, temples, pagodes et monastères, en y ajoutant un village ci et là. Mais non, nous ne lassons pas. Nous en prenons plein les yeux !

bagan bagan bagan bagan bagan bagan bagan

Plusieurs temples plus tard, c’est le moment d’admirer le coucher de soleil. Encore une fois spectaculaire, je ne m’en lasse décidément pas…

bagan sunset bagan sunset bagan2 bagan3 bagan4 bagan5
Aujourd’hui néanmoins, nous nous sommes sacrément bien perdues ! Nous traversons des champs à travers sable, manquant plusieurs fois de tomber de la bécane. Nous n’avons pas vraiment des machines tous terrains. Mais c’est cela, l’aventure et nous n’en sommes que plus heureuses d’arriver à bon port.

C’est sur un bon repas que nous nous quittons finalement. De très jeunes employés du e-bike rental sont venus changer la batterie des filles et elles rentrent donc sur Nyaung U alors que nous nous dirigeons vers notre guesthouse.
En route, on achète des billets de bus pour Mandalay.

Commentaires (5)

  • […] vous en parlais dans mon récit de mon séjour à Bagan ici, à l’arrivée, il est obligatoire de débourser 20$ de droit d’entrée au site. Cette […]

    Répondre
  • […] nous qui avions déjà visité un beau monastère en bois à Bagan (voir l’article sur Bagan ici), ce n’était finalement pas bien différent, et nous aurions pu nous en […]

    Répondre
  • Je n’ai pas encore été à Bagan, mais je doute que le soleil s’y couche derrière le Mont Popa, lequel est au sud/sud-est de Bagan, et en rive gauche de l’Ayeyarwaddy. Même pour un lever de soleil, cela me semble compromis, à moins d’être à Salay…

    A rectifier aussi au chapitre conseils.

    L’ensemble des autres informations sur ce voyage au Myanmar sont précieuses pour ma préparation. Merci !

    Fabrice

    Répondre
    • Bonjour Fabrice,
      Concernant le mont, j’ai en effet appris il y a peu que ce n’est pas le Mont Poppa mais le mont Taungyi (qui lui ressemble un peu, de vraiment très loin, avec son temple au sommet ;)). Je vais le modifier dans l’article, merci !

      Répondre

Ecrire un commentaire